Epée médievale

L’épée médiévale a été utilisée sur une période s’étalant du IXème au XVIème siècle (une et deux mains). L’épée à deux mains apparaît dès le XIVème siècle.
Il existe de nombreux maîtres et écoles différentes, dont les sources, largement traduites, étudiées et interprétées, constituent pour la plupart des systèmes de combats complets. Epée, lutte, combat à cheval, dague y sont étudiés.

Pour l’escrime allemande, les représentants les plus connus et étudiés sont notamment Johannes Liechtenauer (XIVème siècle) et Hans Talhoffer (XVème siècle). Côté italien, c’est le maître Fiore Dei Liberi qui en est le représentant le plus emblématique.
Ces techniques sont toutes valables mais extrêmement variées. L'EDS a décidé de se concentrer sur Fiore Dei Liberi, grâce aux enseignements de Gilles Martinez.



Ci-dessus, une épée longue (batarde) comme nous utilisons, sa prise en main et quelques images des manuscrits de Fiore

Pour l’entrainement, nous utilisons des répliques en métal ou en nylon. Les nylons permettent, avec les protections adéquates, de combattre librement en toute sécurité (voir la rubrique Matériel).